mardi, 25 août 2020 12:50

Âkakai – Te kaiū potu kāèvaèva – Le chaton tigré – Ua Pou (3')

livre akakai potu 2

Te kaiū potu kāèvaèva

I tītahi â, ua tihe e tahi kaiū potu kāèvaèva pīvakavaka i te pātaa haè o Tana, e vaè aa i te uē.  I te kiteìa o Naka, te tama a Tana, i hua potu nei, ua tihe to īa kāòha.

Ua peàu atu īa i to īa motua :

- « E pāpā, e koàka ia ù ia hākai tēnei òna kaiū potu ? »

Ua hakahua atu to īa motua :

- « Eō, e too koe i teâ potu pīvakavaka me te pūèpoèpo. »

Aî pohā atu hakaùa te èo o Naka. Mea à, e kite aa te motua i te hīa o ta īa òna tama.

Ua peàu atu to īa pāpā :

- « Etue à. A hano ta koe kaiū potu. A too, a kave, a hoohooi, ia pao, a hākai atu. A apuu meitaì i teia â, i teia â. »

Pao te koakoa o Naka. Ua hopu mai īa i hua kaiū potu ma te hakaòko i te tekao a to īa motua. Ua apa īa i te ikoa o Kāèvaèva, mēìa i te hakatu o to īa huu patapata keekee me te èhuahi.    

Ua tekao tokotahi pu īa ma hope mai :

- « I tēnei, e apuu toitoi au ia koe. E hākai meitaì au ia koe. »

Mēìa i te hakako a to īa motua, ua rui hua òna potu nei.

I tītahi ahiahi, nohoìa Naka io he rārai haè, ua ēa mai Kāèvaèva me tītahi kaiū kioè i òto o te haha.

Ua taa anaiho Naka i to īa motua me te peàu :

- « Pāpā, pāpā... Ua tihe mai nei Kāèvaèva me ta īa kioè io he haha. »

Ua hano mai te motua e tiòhi. Ua hei, ua èvaìa io to īa haha e tahi òna kioè, ua mate.

Ua pohā atu te èo o te motua :

- « Aî teka to koe tooìa i tenā potu. Ma înei te koè o te kioè io tātou. »


Epō tiòhi atu. Na te òaìa o te ava e hakakite mai e aha tiàtohu nui e potu tātai kioè.

Le petit chat tigré

Un jour, un petit chat tout chétif vint à l’angle de la maison de Tana, et se mit à miauler. Quand Naka, le fils de Tana, vit le chat, il en eut pitié.

Il dit à son père :

- « Papa, puis-je adopter ce petit chat ? »


Son père lui répondit :

- « Quoi ! Tu vas prendre ce chat si chétif et sale ? »

Naka se tut. Cependant, son père comprenait ce qu’il ressentait.

Il lui dit :

- « Soit ! Va donc chercher ton petit chat. Prends-le, lave-le, et donne-lui à manger. Prends soin de lui chaque jour. »

Naka fut comblé. Il étreignit le chaton et suivit les instructions de son père. Il lui donna le nom de « Kāèvaèva » à cause de sa robe tachetée de points noirs sur fond gris.


Il se dit :

- « Maintenant, je vais prendre bien soin de toi. Je vais bien te nourrir. »

Grâce aux conseils de son père, le chat grandit.

Un soir, alors que Naka était assis sur la terrasse, Kāèvaèva apparut avec une souris entre les dents.

Il appela son père et lui dit :

- « Papa, papa… Kāèvaèva nous a ramené une souris. »

Son père vint voir. Effectivement, une souris morte pendait entre ses dents.

Le père dit :

- « Tu as eu raison de prendre ce chat. À partir d’aujourd’hui, il n’y aura plus de souris chez nous. »

On verra. Le temps nous dira si ce chat est réellement un chasseur de souris.

 

 

Kapohaamau înei ! Télécharcher l'audio !

Propulsé par CComment

Joomla Template by ThemeXpert